Histoire de la chapelle (5), la restauration de 1871


En 1864, le bulletin de la Société Historique de Soissons fait état d'un remaniement au début du siècle, très probablement après les combats de 1814. Il constate aussi que la façade n'est plus qu'une ruine. Le grand linteau primitif de grès est toujours en place. La chapelle n'est pas entretenue.

restauration 1864

L'année suivante, en 1865, le bulletin de la Société Historique de Soissons revient sur le sujet de la chapelle pour laquelle une restauration est envisagée.


restauration 1865

C'est en 1871 (selon l'inscription gravée sur le fronton de la chapelle actuelle) que la restauration est accomplie par la famille Leduc. Tout est conservé à l'intérieur de la chapelle. Les travaux concernent la toiture, les murs, la façade. Le linteau n'est pas conservé malheureusement.

Filain-Chapelle-Sainte-Berthe
Vue de la Chapelle à la fin du siècle

intérieur Chapelle

Avec la restauration de la chapelle, il y avait le désir de réhabiliter le pèlerinage de Sainte Berthe, chaque lundi de Pâques, de la chapelle à la source Sainte Berthe.  Le Pèlerinage du lundi de Pâques

Albert devant St Berthe 
Vers 1905, Albert Leduc se rend à l'école de Filain sur son âne, depuis la ferme de la Royère, en passant devant la ferme St Martin et la chapelle Ste Berthe.

La ferme a été restauré pour accueillir Camille Leduc et son épouse Zénaïde Binet (tous deux inhumé à la chapelle Ste Berthe).
Camille Leduc a pris sa retraite de cultivateur et passé la main à son fils Paul Leduc qui cultivera les terres de La Royère, de la ferme St Martin et de la ferme de Certeaux jusqu'en 1914.  Histoire de la chapelle (9), une famille dans le temps