Lundi de Pâque 2010

Publié le par Vincent Leduc



Une des particularités du pèlerinage de Ste Berthe était les oeufs rouges. Nous avons donc décidé pour cette année de faire une chasse aux oeufs entre la Chapelle et la Source.


Chasse aux œufs rouges !

 

       pour blog

 

Lundi de Pâques 5 avril

Chapelle Ste Berthe à Filain

 

10H00

Rendez-vous sur la place de la Mairie de Filain
 

10H30

Départ en cortège à pied pour la Chapelle Ste Berthe

Arrêt à la Chapelle 

Chasse aux œufs rouges le long du chemin de la Chapelle à la Source Ste Berthe

 

13H00

Place de la Mairie sous barnum

Apéritif offert

Petite restauration et buvette

Jeux traditionnels, atelier créatif pour les enfants

 

Fin vers 16H00

 
Le pèlerinage existe depuis le XIème siècle. A l'origine il s'agissait probablement de pratiques animistes à la Source Ste Berthe, considérée comme sacrée.
Lors de la christianisation, et avec la construction de l'oratoire (ancêtre de la chapelle), la fête se déroulait d'un lieu à l'autre, espacés de 300 mètres environ.
Plus tard, c'est un pèlerinage qui s'est institué, depuis l'église de Filain, à la Chapelle Ste Berthe puis à la source Ste Berthe.

Jusqu'au XXème siècle, les gens ont cru dans les vertus curatives de l'eau de la Source Ste Berthe, pour guérir des écrouelles, des fièvres ou tout simplement parce qu'on lui attribuait des qualités particulières et bénéfiques.

Il semble que le pèlerinage ait été interrompu, suite à la Révolution probablement, jusqu'à la restauration de la Chapelle en 1871.
Il reprend alors, conjuguant la fête religieuse avec la messe du lundi de Pâques à léglise de Filain, la fête ancestrale avec la collecte d'eau à la Source, la fête populaire sur la place du village et la fête mondaine autour de la chapelle.

La guerre de 14-18 a non seulement détruit les bâtiments, villages, fermes, églises et chapelle, mais, les bombardements ont été tels, que la topographie même du terrain a été modifié.

La source cependant a retrouvé son chemin. Elle existe, même si son débit, ces dernières années, est assez réduit.

En 1927, lorsque la Chapelle Ste Berthe est reconstruite, le pèlerinage reprend. Jusqu'à 1939.

Puis il s'éteint de nouveau. La famille Leduc essaye cependant d'y faire sa traditionnelle réunion, épisodiquement. Il y en eut une en 1999, pour clore le XXème siècle, puis une autre en 2007, la première du XXIème siècle.

La création de l'Association, le projet de restauration de la Chapelle, impliquent une résurgence de la fête, non plus sous forme de pèlerinage, nous sommes à une autre époque, tout simplement sous forme de réunion festive avec une marche depuis la place du village jusqu'à la Chapelle puis la Source. 

Comment les gens d'aujourd'hui, la communauté actuelle, peuvent-ils faire vivre un événement collectif ?
C'est bien la question qui correspond à notre époque.

Au fil des années, cette fête se trouvera, dans sa forme, dans ses participants.

En 2010, le 5 avril, nous allons commencer modestement. Nous n'en sommes encore qu'à l'étincelle.
 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Marie 04/04/2010 23:14


Coucou ! Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de Pâques, j'espère qu'il y aura des photos.
Je regrette beaucoup de ne pas pouvoir être parmi vous mais c'est une concession à faire lorsque on travaille pour les cloches.
Bien à vous.
Marie